Le vignoble du Languedoc : une terre de savoir-faire viticole

Certains pays du globe ont une culture viticole très prononcée. La France fait partie de cette caste de nations qui produisent les meilleurs vins au monde. Le territoire français abrite un nombre important de vignobles, reconnus pour la qualité de leurs productions. Le vignoble du Languedoc est l’un de ceux-ci. Amoureux des grands crus du Languedoc, avez-vous toujours désiré en savoir plus sur ce vignoble ? Nous vous emmenons à la découverte du vignoble du Languedoc-Roussillon.

Vignobles du Languedoc

Historique et situation géographique du vignoble du Languedoc

L’histoire du vignoble du Languedoc trouve ses prémices dans les époques lointaines de la civilisation grecque. Ce sont les Grecs qui ont introduit la culture du vin dans l’actuelle région du Roussillon, au 5e siècle avant J-C.  Plus tard, les Romains occuperont la région et amélioreront la production du vin sur le domaine du Languedoc. L’empire romain défait, le vignoble du Languedoc connaitra des périodes difficiles au cours de l’histoire.

Depuis les années 1900, le vignoble est entré dans une bonne dynamique qui l’a conduit à sa grande renommée actuelle auprès des consommateurs. Le vignoble du Languedoc tel que nous le connaissons aujourd’hui couvre une partie de la région de l’Occitanie. Situé dans le sud de la France, il s’étend sur les départements de l’Aude, du Gard, de l’Hérault et des Pyrénées-Orientales. Il représente en tout, 228 000 ha de vignes.

Les cépages du vignoble du Languedoc

Le succès fulgurant du vignoble du Languedoc-Roussillon s’est réalisé grâce à l’avènement des vins de cépage. Plusieurs cépages sont aujourd’hui cultivés dans la région du Languedoc. On y retrouve des cépages blancs, rouges et noirs. En raison de leurs exigences climatiques, chacun d’eux est cultivé dans les sous-régions appropriées.

Les cépages blancs les plus connus du vignoble du Languedoc sont entre autres : le chardonnay, le grenache gris, le grenache blanc, le muscat d’Alexandrie, le sauvignon blanc, etc. Le merlot et le cabernet-sauvignon sont quelques exemples de cépages rouges cultivés au Roussillon. Les cépages noirs y sont aussi bien représentés avec le carignan, le grenache, la syrah, le mourvèdre et le cinsault. 

Types, appellations et vins du vignoble du Languedoc

Au vignoble du Languedoc, 2000 millions de bouteilles de vin sont produites par an. Au Roussillon, toute sorte de vins sont produits. On retrouve les vins blancs, les vins rouges, les rosés, les vins doux naturels, les vins de liqueur et les vins mousseux. Les appellations principales des vins du vignoble du Languedoc-Roussillon sont : Languedoc, Côtes du Roussillon, Muscat de Rivesaltes, Pays-d ‘oc, Saint-Chinian, etc.

Le vignoble du Languedoc produit en grande quantité des vins de Pays IGP, des vins de table ainsi que des vins AOC. Chacun de ses types d’appellations de vins est cultivé sur une superficie définie du domaine viticole du Roussillon. Au fil des années, le vignoble du Languedoc-Roussillon a produit des grands crus, des bouteilles très populaires en France comme dans le reste du monde. 

Le vignoble du Languedoc repose sur une histoire aussi vieille que celle du vin. Longtemps dépréciées, les productions des vignes du Roussillon font désormais partie des meilleures du marché. Aujourd’hui, le vignoble français produit chaque année des milliers de millions de bouteilles de vin à destination des consommateurs. C’est donc dire toute la grandeur du Languedoc-Roussillon dans le monde du vin.